Niteffect :: memory hole


incessant nibbling, crackling erosion, insidious capillarity, here is the real in its constant and triumphant state, sated of its ridiculous certainties, still and always ready to prove something, follow the rules of a game of dupes. On the turn of an illusory renunciation, suspension for a few hours, a few notes, suspended droplets, no stake, we sometimes meet these perilous voluntary exiles, even if, it should not be seen, simulate, especially not to return, ignore areas of lights, from screaming "full ahead!", and not to return, continue, continue to build these (its) paltry certainties - and sometimes, yet ...

grignotement incessant, crépitante érosion, capillarité insidieuse, voici donc le réel dans son état constant et triomphant, repu de ses dérisoires certitudes, encore et toujours prêt à prouver quelque chose, prêt à suivre les règles d'un jeu de dupes. Au détour d'un illusoire renoncement, d'une mise en suspension de quelques heures, de quelques notes, goutelettes suspendues, sans enjeu, nous les croisons parfois ces périlleux exils volontaires, même s'il ne faudrait pas les apercevoir, simuler, ne surtout pas se retourner, ignorer la part de lumière, partir en hurlant "en avant toute", ne surtout pas se retourner, continuer, continuer à construire ces (ses) dérisoires certitudes - et pourtant, parfois ...

Thierry Massard / 22 avril 2018

soundcloud
niteffect