RA :: the plague


Nulle équivoque, nous sommes (initialement) le vendredi 10 avril 2020.
Il y a désormais quelques semaines qu'une réalité aérosolisée s'amuse de toutes les fictions imaginables ou précédemment imaginées.
Une histoire en boucle, dont nous ne tirerons, probablement, jamais aucun enseignement. Humains ...

Une fois encore, fidèle à une certaine éthique du secret de fabrication, Free Range Beats n'est pas loquace, nous n'enquêterons donc pas dans le voisinage de RA, auteur.e (???) de ce single "the plague" et devons donc nous en satisfaire. Comique de situation (???)

laissons-donc ces lignes en jachère ...

Retour, le mercredi 22 avril 2020,
pas très envie de ré-écouter, (je suis en train de le faire) cette évidente et intentionnelle publication, funeste opportunisme ?
Je ne sais pas ... Devons-nous renoncer, social distancing ...

neo "Yersinia, Camus, Oran ou Alger"... no way
Trop perturbante, en ces temps, Cette réalisation et sa réalité m'ennuient.

///

Clearly, we are (initially) Friday, April 10, 2020.
For a few weeks now, an aerosolized reality has been playing with all imaginable or previously imagined fictions.
A looping story, from which we will probably never learn anything. Humans ...

Once again, true to a certain ethic of manufacturing secrecy, Free Range Beats is not talkative, so we will not investigate in the vicinity of RA, author of this single "the plague" and therefore must be satisfied with it. "Comic" of situation (???)

so let's leave these lines fallow ...

Back on Wednesday, April 22, 2020,
not very eager to listen again, (I am doing it) this obvious and intentional publication, disastrous opportunism?
I don't know ... Should we give up, social distancing ...

neo "Yersinia, Camus, Oran or Algiers" ... no way
Too disturbing, on these times, this release and its reality bother me.

thierry massard / 22 avril 2020 - 21:07

free range beats