Teslaradio :: noisescapes


noCoviSion en témoigne, pour la seconde fois, cette année 2020 est un très heureux millésime pour le label de Malaga.

Frustration et impatience à seulement quelques jours de la réalisation de ces "noisescapes" de Teslaradio (Chinowski Garachana) qui, pour l'heure, ne livrent encore que quelques-unes des 12 fréquences sonores constituants un "rapport d'activités" s'étalant apparement, sur de nombreuses années.

Frustration ? Oui ! car la promesse est grande, aussi large et intense que les "fronteras" sont poreuses. Ces paysages ne souffrent d'aucune restriction possible, témoignages d'un monde - un monde d'avant, de pendant, d'après un monde que nous connaissons ... si bien.

Mais, déambulons dans Lisbonne, apprécions dans une relative innocence, les signes d'une possible humanité bienfaisante, interrompue par une quinte de toux, le discours sinueux d'une annonce radio et ces quelques bribes entendues et comprises ("christu" "sacrificiel" ...) les crépitements de la balise radio, sommes-nous au bord d'un gouffre ?
Suivons la modulation sous-porteuse, les oiseaux de Tanger ou ceux de Beyrouth, quelques voix gracieuses, Oui suivons les méandres d'une matière sonore protéiforme, fluctuante, mantras, ressac ambient et témoignages illustres ... Quelques jours encore et la chance que nous aurons d'y adjoindre la lecture des contributions de Xoán-Xil López, Los Voluble, Marcelo Expósito, Maria Andueza o J.L. Espejo et quelques autres ... l'impatience d'un voyageur immobile.

thierry massard / 20 mai 2020 - 12:26

oigovisiones label