夢の世界 t r a v e l l e r :: 排水トンネル

Un ... mois ! Un autre ! et puis un autre encore ! Quelques mois pour bousculer les ... codes ! 
Bienséance formelle qui voudrait que notre oreille ne puisse conserver un souvenir malmenant un autre souvenir, faisant mentir les antédiluviennes techniques du marketing culturel (autrement intitulé le music business) - Non ! Entendons-nous, mais enfin voyons Monsieur OT9 vous ne devez surtout pas faire cela ! "ils" (le public) vous et moi, ne pourrons interragir dans une relative osmose avec vous, faute d'un temps de latence, permettant l'organisation d'un nouveau plan d'attaque du marché - il est bon d'attendre d'avoir (bien) digérer le plat précédent avant d'apprécier le suivant ...
夢の世界 t r a v e l l e r , se contrefiche apparement des cadences normatives et fast fashion, il poursuit actuellement un cycle de publication mensuel depuis le mois de juin 2020, sans pour autant une seule nanoseconde décevoir les aficionados - Dotés d'un solide appétit, nous désirons continuer à être "bousculés" en toute irresponsabilité marketing, nous aimons cela et l'avions, peut-être, oublié en ces temps où l'étrange "principe de précaution d'usage" est devenu la règle d'or!

Désir exploratoire de nouveaux territoires ? déterritorialisation partie sans laisser d'adresse et surtout sans ... objectif final ? OT9 entreprend un nouveau départ, qui creuse un authentique "tunnel de drainage" parfaitement novateur et dont la source et la nature intrinsèque sont d'avantage à rechercher dans le balayage entrelacé des moniteurs TV saturés du glitch art vaporwave que dans les statégies obliques de Brian Peter George St. John le Baptiste de la Salle Eno - Poursuivre l'idée de l'avénement d'un "new ambient" n'est donc pas loin de contenir une lueur d'espoir et surtout une absolue véracité - Le renouveau d'un genre inextricablement empêtré dans ses propres excroissances sans limites, victime consentante et vraisemblablement candidate à sa digressive perdition sine die. 

排水トンネル, ce sont 4 pièces à la topographie sonore volontairement variable. une géographie des strates optimisée, des soundscapes parfaitement domestiqués, conjonction certes harmonieuse, mais dont la chimie a été intentionnellement falsifiée. Nouvelle procédure ? Celle d'une ionisation intégrale, la neutralité électrique a désormais totalement disparue, emportant avec elle le sentimentalisme béat des contemplatifs. 排水トンネル est nourri d'organismes génétiquement mutants - Bienvenue dans le monde d'après.


A month ! Another ! and then still another ! A few months to shake up the ... codes!
Formal propriety which would like our ears not to be able to keep a memory abusing another memory, making lie the antediluvian techniques of cultural marketing (otherwise called music business) - No! Let's get along, but finally let's see Monsieur OT9, you absolutely must not do this ! "they" (the public) you and I, will not be able to interact in a relative osmosis with you, for lack of a latency time, allowing the organization a new attack plan for the market - it is good to wait until you have (well) digest the previous dish before enjoying the next ...
夢 の 世界 traveler, apparently doesn't care about normative and fast fashion cadences, he is currently pursuing a monthly publication cycle since June 2020, without however a single nanosecond disappointing the aficionados - With a solid appetite, we want to continue to be "jostled" in all marketing irresponsibility, we love that and had, perhaps, forgotten in these times when the strange "principle of precaution of use" has become the golden rule!

Exploratory desire for new territories? deterritorialization started without leaving an address and above all without ... final objective? OT9 sets out on a new start, which digs an authentic and perfectly innovative "tunnel de drainage" whose source and intrinsic nature are more to be found in the interwoven sweep of TV monitors saturated with vaporwave glitch art than in the oblique strategies of Brian Peter George St. John the Baptist de la Salle Eno - Pursuing the idea of ​​the advent of a "new ambient" is therefore not far from containing a glimmer of hope and above all an absolute veracity - The renewal of a genre inextricably entangled in its own limitless growths, a willing victim and probably a candidate for its digressive perdition sine die.

排水 ト ン ネ ル, these are 4 pieces with voluntarily variable sound topography. an optimized geography of strata, perfectly domesticated soundscapes, a harmonious conjunction, but the chemistry of which has been intentionally falsified. New procedure? That of full ionization, electric neutrality has now completely disappeared, taking with it the blissful sentimentalism of contemplatives.
排水 ト ン ネ ル is fed on genetically mutant organisms - Welcome to the world after.

ティエリーマサードは書いています / 23 sept. 2020 - 20:20

No comments:

Post a Comment