Record Of Tides :: purchases

Réjouissance pour certains, hurlements pour les autres, voici donc que ROT se décide à franchir le pas.
La rupture historique / Un gap générationnel qui laissera certains d'entre-nous parcourir, désormais, leur présent avec ce regard nostalgique, oublieux de tout, ce même regard, qui, demain, fera les beaux jours des industriels de l'opportuniste entertainment de masse - Un round d'avance pour Sven Piayda - À l'heure où les tenanciers de l'écoute des tendances, font encore le pari d'une énième réécriture d'un passé sans plus d'intérêt qu'il n'ait jamais eu, voici que se matérialise enfin l'espérance d'un possible après. Construit, par un regard avisé sur la vaporeuse vague, seule nouveauté récente, digne d'intérêt, Purchases en soustrait, à son profit, une ligne de partage historique, et annonce une aube radieuse débarrassée des affres de l'influence endémique, conservant, toutefois, par politesse, un courtois voisinage avec le tant regretté abstract hip hop. Le présent est ailleurs. Les musicologues moins "avisés", et producteurs de sons à la mémoire vacillante, nourris du butin de leurs ainés, doivent désormais s'inquiéter de leur pérennité - Lignes mélodiques appuyées ou habilement concassées, rythmiques en équilibre précaire, Purchases a l'avantageuse intelligence de ne pas immédiatement révéler toute sa luxuriante richesse. Nous savons toutes et tous, qu'il en est souvent ainsi, s'agissant du meilleur de nos banques de données sonores.

Parvenu à ce stade, le suspence devrait logiquement être à son comble, lecteur assidu, attendant, qu'enfin soit révélé à vos sens en alerte, des indices de compréhension de l'ensemble - il n'en sera rien - pas un traitre mot, motus. Les 16 perles rares de Purchases n'en ont assurément pas besoin, se satisfaisant avec délectation, du bonheur, d'une histoire à nouveau en marche - Une pièce maîtresse !

thierry massard / 1er juillet 2021 - 19:14

Bonus !  The Biggest Trick EP

more from RoT on ncV

Rejoicing for some, screaming for others, RoT decides to take the plunge.
The historical break / A generational gap that will let some of us go through our present with this nostalgic look (forgetting everything) that, tomorrow, will make the good days of the industrialists of the opportunistic mass entertainment - A round of advance for Sven Piayda - At the time when the holders of the listening of tendencies, still make the bet of an umpteenth rewriting of a past without more interest than it ever had, here is that the hope of a possible after is finally materialized. Constructed, by an informed look at the vaporous wave, the only recent novelty worthy of interest, Purchases subtracts, for its own benefit, a historical dividing line, and announces a radiant dawn free of the afflictions of endemic influence, but preserving by courtesy, a courteous neighbourhood with the so much regretted abstract hip hop. The less "wise" musicologists, and producers of sounds with a wavering memory, nourished by the spoils of their elders, must now worry about their durability - Melodic lines supported or skilfully crushed, rhythmics in precarious balance, Purchases has the advantage of not immediately revealing all its luxuriant richness. We all know that this is often the case when it comes from the best of our sound data banks. 

At this step, the suspense should logically be at its height, assiduous readers, waiting for the clues to the understanding of the whole to be revealed to your alert senses - it won't be - not a word, motus. The 16 rare pearls of Purchases certainly don't need it, satisfying themselves with delight, with the happiness of a story once again in progress - Masterpiece!

vimeo / RoT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire