Lone :: always inside your head


S'attarder un instant sur un fugace effet d'annonce, considérer l'actualité comme susceptible de captiver à défaut de capturer l'air du présent. Ironies gracieuses des écoutes matinales. Attendu ou pas (qu'importe) "Always inside your head" de Lone est le personnage central de ces quelques jours. Futiles, nous nous arrêtons devant la vitrine, sans intention et sans envie particulière, flâneurs sonores, sans titre ni but, pour paraphraser, l'un de nos plus illustres amis. Le déroulé est gracile, autopilotage de rigueur, vocaux évanescents, loops sans éclaboussures, à peine si nous retenons notre attention sur l'évocation d'un "you're not alone" d'antan (inlove2) ou d'une madone réfrigérée (tree for tree) , la circulation est fluide, nous ne serons pas en retard - Rassurés, indolents ?

thierry massard / 31 octobre 2021 - 13:00


Lingering for a moment on a fleeting announcement, considering current events as likely to captivate if not capture the air of the present. Gracious ironies of morning listenings. Expected or not (what does it matter) "Always inside your head" by Lone is the central character of these few days. Futile, we stop in front of the window, without any particular intention or desire, sonic flâneurs, without title or goal, to paraphrase one of our most illustrious friends. The unfolding is graceful, self-piloting, evanescent vocals, loops without splashes, hardly if we hold our attention on the evocation of a "you're not alone" of yesteryear (inlove2) or of a refrigerated madonna (tree for tree), the circulation is fluid, we won't be late - Reassured, indolents?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.