Dēofol :: IM PALAST

Choisir l'obscurité et fuir l'incandescence variable de 5 à 120 000 lux.
Emprunter le chiaroscuro, long couloir, évidement sinueux, ouvrant sur d'autres paysages, à l'exemple de ce IM PALAST de Peter de Muer, aka Dēofol, artiste encore trop discret, j'allais écrire, encore trop discrètement exposé à la lumière. 
Une possible et prémonitoire fin de cycle pour l'ensemble des fournisseurs de soundscapes - Le chant du cygne pour ceux-ci ?

Aspirateur vers les soubassements, cavité où la géographie est encore spéculative, IM PALAST est aux avant-postes d'une ère mutante (et guerrière) - une fuite en dessous, mais surtout, en attente d'un après, au delà, une très certaine et catégorique impatience ...

thierry massard / février 2022



Choose darkness and escape variable incandescence from 5 to 120,000 lux.
Take the chiaroscuro, a long corridor, obviously winding, opening onto other landscapes, like this IM PALAST by Peter de Muer, aka Dēofol, artist still too discreet, i was going to write, still too discreetly exposed to the light. A possible and prescient end of cycle for all soundscapes suppliers. The swan song ?

Vacuum cleaner towards the foundations, cavity where the geography is still speculative, IM PALAST is at the forefront of a mutant (and warlike) era - a flight below, but above all, waiting for an after, beyond, a very certain impatience ..