Affichage des articles dont le libellé est Fred Marty. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Fred Marty. Afficher tous les articles

Daria Gabriel :: un cercle s'est réalisé

Et si à l'instar de MM. Breton & Soupault, nous sommes " ... ami des procédés sérieux suis-moi bien J'ai plus d'un tour dans mon sac ..." il est probablement à craindre que vous succombiez un jour, à la narration visuelle mobile d'une Daria Gabriel au sommet d'un DIY fondateur, et admirablement préservé, avec ce "un cercle s'est réalisé". 
Pièce vidéo très récente, dont il serait vain d'en faire, avec crainte de paraitre déplacé, un ... arrêt sur image, ce "cercle" est immédiatement en mesure de susciter bien plus qu'un intérêt de circonstance.
Plan séquence, et conséquemment enrichi, d'une quarantaine de minutes, c'est avec la réserve appuyée (à distance raisonnable) sur les drones étirés du musicien, Fred Marty, que Daria Gabriel déroule un véritable road (to nowhere?) movie,  dont la proximité des sensations référentes,  sont certainement installées dans notre mémoire collective de passagers que l'on véhicule. Est-il nécessaire d'évoquer notre front sur la vitre et notre souffle dessinant un fugace nuage de buée sur celle-ci ? Distance, ici en effet, tout semble être une affaire de distance, mais méfiance toutefois, car cette très relative passivité captée par l'auteure, nourrie de notre  indolence inhérente, est assurément et murement réfléchie. Daria Gabriel est experte dans l'art de fixer durablement la matière, aussi diaphane soit-elle, pour preuve paradoxale, une oeuvre plastique particulièrement solidifiée, qu'il vous faut rapidement découvrir ... Aussi est-il temps de fermer la portière et de s'abandonner à l'alanguissement de celles et ceux qui se nourrissent de l'art savant du transport. Une transition, suture de nos actes et renoncements, un notable interstice circulaire.

thierry massard / 16 avril 2021 - 22:20


And if following the example of MMr. Breton & Soupault, we are "... friend of the serious processes follow me well I have more than one trick in my bag..." it is probably to fear that you succumb one day, to the mobile visual narration of a Daria Gabriel at the top of a founding DIY, and admirably preserved, with this "un cercle s'est réalisé". 
Very recent video piece, of which it would be vain to make of it, with fear of appearing "déplacé",  a ... freeze frame, this "cercle" is immediately able to arouse much more than an interest of circumstance.
Sequential plan, and enhanced, of about forty minutes, it is with the reserve leaned (at reasonable distance) on the stretched drones of the musician, Fred Marty, that Daria Gabriel unrolls a real road (to nowhere?) movie, of which the proximity of the referent sensations, are certainly installed in our collective memory of passengers that one carries. Is it necessary to evoke our forehead on the window and our breath drawing a fleeting cloud of mist on it ? Distance, there indeed, everything seems to be a matter of distance, but beware, because this very relative passivity captured by the author, fed by our inherent indolence, is certainly and carefully thought out. Daria Gabriel is a graduated expert in the art of fixing the matter, as diaphanous as it may be, as a paradoxical proof, a particularly solidified plastic work, that you must quickly discover... So it is time to close the door and to abandon ourselves to the languor of those who feed on the art of transport. A transition, suture of our acts and renunciations, a notable circular interstice.

( a DeepL rough translation )